Interview : Mio Suzuki

L'an dernier BloGecko rencontrait Keisho Ohno, un musicien mélangeant sons électroniques et shamisen - un instrument traditionnel japonais -. Cette année, son double pas si maléfique que ça était à la Japan touch, et il s'appelait Mio Suzuki. Joueuse de flûte classique, elle a elle aussi choisi de mélanger la tradition avec notre époque actuelle. Et vu que son univers est cool, nous l'avons aussi rencontré pour lui poser quelques questions !
Copyright : Hideki Takemoto




En tant que musicienne, qu'est ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

J'aime tous les aspects de mon travail, mais si je devrais choisir, je pense que le fait de faire mes spectacles et de rencontrer mon public est ce que j'aime le plus.


Vous avez choisi de mêler la flûte classique et la musique électronique, un peu comme Keisho Ohno avec son shamisen. Pourquoi ce choix ?

S'il y a un chose que j'apprécie, c'est le fait de pouvoir mélanger l'ancien et le moderne. D'un côté j'ai la musique électro, qui est assez populaire chez les jeunes d'aujourd'hui, et de l'autre ma flûte. L'image que j'en ai est en totale contradiction avec l'idée qu'on se fait de l'électro. Et vu que la musique électronique est un genre que j'aime bien, j'ai décidé de mélanger les deux.

A gauche : Mio Suzuki
A droite : son adorable traductrice

D'après votre site internet, vous vivez en Europe. Pourquoi ne pas être restée au Japon ?

Je trouve qu'en Europe les gens sont plus libres, plus ouverts à la culture de manière générale. Mais j'aime toujours autant le Japon !


Vous êtes citée comme étant la créatrice de l'Hikari Tronica. Pouvez nous expliquer de quoi il s'agit ?

Avant de trouver le nom, j'ai remarqué que j'appréciais beaucoup les feux d'artifices, assez nombreux en Allemagne. Si on peut traduire "feux d'artifices" par le mot  japonais "hanabi", j'ai préféré utiliser le mot "hikari". Ce mot équivaut à "lumière" en français, je l'ai ensuite couplé à Tronica, ce qui rappelle la musique électronique.
L'Hikari Tronica, c'est un ensemble de choses, ce mélange entre les lumières et le son, que l'on peut voir durant mes spectacles.

En cherchant un peu sur internet, je suis tombé sur la vidéo Heart Design - ci dessous -. Comment s'est créée ce projet ?

Ce sont des amis allemands qui réalisent des vidéos qui m'ont proposé de participer à leur travail. Je n'en ai pas fait d'autres, mais c'est un projet que j'aimerai poursuivre à l'avenir.


Plus d'infos

Un grand merci à Mio Suzuki et sa charmante traductrice pour leur temps, et à Isabelle pour ses photos !

Copyright photos - Isabelle Z

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

All your comments are belong to us