Review : Whispering Willows

Vous vous rappelez de notre analyse sur la OUYA, cette petite console prévue pour le milieu du jeu vidéo indépendant ? Et bien figurez vous que, par le plus grand des hasards, je suis tombé sur un jeu indépendant développé pour les PC, les Mac et, surtout, la OUYA. J'ai donc eu l'occasion de pouvoir tester le jeu dans sa version alpha qui bien que très courte, nous montre qu'il suffit parfois de peu pour créer un jeu avec du potentiel.





Casper, le gentil fantôme


En tête à tête, avec moi-même...
Dans ce jeu, vous incarnez un jeune demoiselle qui répond au nom d'Elena. Elena est une fille un petit peu spéciale, puisqu'elle est capable d'effectuer une projection astrale d'elle-même. Pour faire simple, vous "sortez" de votre corps sous une forme fantomatique, ce qui vous permet de voler, de parler aux fantômes jusque là invisibles et de passer à travers certains murs.

Elena, donc, se retrouve dans un manoir à rechercher son père porté disparu. Pour cela, il vous faudra résoudre diverses énigmes en utilisant vos pouvoirs et votre tête afin d'avancer dans votre quête. Si la démo nous offre peu de temps de jeu, elle est cependant très soignée et nous permet d'admirer de jolis graphismes en 2D, accompagnés par une musique qui colle à l'ambiance générale. Le seul point noir vient aux contrôles, qui sont optimisés pour une manette de OUYA et qui offrent donc une configuration peu idéale pour un joueur PC - mais on m'assure que ce sera corrigé dans les prochaines versions -.


Travail de recherche sur Elena

Who you gonna call ?


Le jeu repose sur des mécaniques assez simplistes mais efficaces. En effet, les contrôles s'assimilent vite et malgré une configuration inadaptée au clavier, on arrive facilement à effectuer les actions nécessaire à notre avancée. Il s'agit ici du premier jeu créé par l'équipe de développement NightLight Games, et il faut admettre qu'ils ont plutôt bien réussi leur coup.

Et on pousse sur les bras !
L'ambiance oscille entre le glauque et le sombre, et ce de manière correcte. Entre les apparitions de fantômes promptes à vous faire sursauter, les graphismes sont soignés et si l'animation d'Elena peut paraître un peu hasardeuse, je tiens à rappeler qu'il s'agit là d'une version alpha du jeu.

La musique est de qualité et arrive à donner un sentiment d'insécurité avec seulement quelques instruments, sans pour autant nous donner des frissons dans le dos. Le dosage d'émotions est juste, et correspond tout à fait à l'ambiance du jeu.

S'il est difficile de donner un avis définitif à partir d'une version alpha, Whispering Willows a tout pour plaire. Des graphismes soignés, des musiques envoûtantes et un gameplay accessible à tous. Affaire à suivre de près, et si vous souhaitez aider au financement, vous trouverez la page Kickstarter du projet juste en-dessous ! Et si le coeur vous en dit, passez voter pour le jeu sur Greenlight ! Sur ce, je vous laisse avec un lien vers l'OST du jeu, afin que vous puissiez vous mettre un peu dans l'ambiance avant d'y jouer.




Plus d'infos  


1 commentaire:

All your comments are belong to us