Review : The next Penelope - Race to Odysseus

Si les jeux de courses ne sont pas mes favoris, je dois avouer qu'il y a toujours une ou deux exceptions pour lesquelles je craque. Modnation Racers, Mario Kart, Split/Second ou même Burnout font partie des quelques titres auxquels je peux m'adonner, le plus souvent en multijoueur local.

Alors quand j'ai reçu une clef pour tester The next Penelope, j'étais sceptique. Faire abstraction du genre d'un jeu pour le tester le plus objectivement possible est difficile. Sauf quand le jeu est intéressant quoi qu'il en soit, ce qui ici est le cas. Du coup j'ai déjà quelques heures de jeu et du travail en retard !




Comme un podracer en pas pareil

Le principe du jeu est assez simple. Vous contrôlez le vaisseau de Penelope, femme d'un Ulysse futuriste en quête de son mari. Si l'histoire tient dans un mouchoir de poche, les contrôles sont tout aussi simplistes. Votre vaisseau avance tout seul, c'est à vous d'utiliser les flèches directionnelles pour le faire tourner, et vous disposez de quatre touches d'attaques pour détruire les obstacles et adversaires qui seront sur votre route.

La perspective c'est bien, mais

Ajoutez à cela la possibilité de changer la caméra pour donner un effet de profondeur plus important aux courses et vous avez un jeu nerveux qui fait juste ce qu'on demande de lui.

Enfin, ça, c'est sans compter avec la possibilité d'upgrader son vaisseau et de refaire les missions ! Car oui, chaque course est une mission avec un objectif comme finir en vie ou battre les adversaires en terminant premier de la course. A chaque victoire, un bonus d'expérience vous est accordé, et vous pouvez le dépenser une fois lesdites missions terminés. Votre vaisseau sera donc plus résistant, plus rapide ou la caméra sera encore plus éloignée afin de percevoir au mieux les dangers à venir. Encre une fois, rien de bien complexe, mais le jeu devient donc accessible à tous sans frustrer qui que ce soit !

Libre à vous de tenter les missions les plus dures sans avoir fait d'upgrades auparavant, ou de prendre le temps de rejouer les mêmes missions pour augmenter les statistiques de votre vaisseau.


Penelope von Scwheitz


Il existera aussi un mode multijoueur, mais vu qu'il n'était pas actif, je n'ai pas pu le tester. Je pense qu'on ne peut qu'en attendre du bien vu la qualité du jeu de base. Ajoutez à cela une traduction française, et mêmes les plus anglophobes d'entre vous pourront y jouer !

Cet écran, je le connais par coeur

Pou rle moment, je n'ai pas constaté trop de bugs. Il m'est arrivé à un moment d'avoir de sacrés soucis de collisions qui entraînaient la destruction de mon vaisseau et m'ont forcé à abandonner, mais sur une session de 4 h, ce fut le seul moment embêtant.

Ah, et les musiques sont géniales. Plus sérieusement, vous pourrez profiter de musiques électroniques adaptées à l'ambiance futuriste du jeu, et j'espère que l'OST sortira un jour en vente.




The next Penelope - Race to Odysseus (Course, Action)  
  • Joueur(s) : 1 en solo - 2 à 4 en multijoueur
  • Supports : PC, Mac (Wii U à venir)
  • Prix : 9,99 € 
  • Site officiel
  • Date de sortie : 22 janvier 2015

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

All your comments are belong to us