Review : Assassin's Creed Unity

Ah, ça faisait LONGTEMPS ! C'est ce que vous avez du vous dire en voyant débouler cet article ici. Et bien oui, ça va faire un mois que je n'ai rien posté. Mais pourquoi me direz vous ? La raison est simple : coupure d'internet. J'ai donc passé des jours à me rouler en boule par terre en pleurant jusqu'à récupérer cette sacro sainte fonctionnalité indispensable à ma vie. Du coup, ça va être la fête des articles ce mois ci !

Et on commence tout de suite avec la review d'un jeu pas dégueu, Assasin's Creed : Unity. Si vous aviez oublié la Marseillaise, Ah ça ira et d'autres titres phares de la Révolution française, voilà l'occasion de les apprendre à nouveau !







Le tuto de ta vie

Dès le début, le jeu nous gratifie d'une mise en bouche assez classique avec une phase tutorielle. Vous y apprenez que les contrôles n'ont pas changé, et vous découvrirez même un aout intéressant : la possibilité de désescalader sans souci un bâtiment. Fini les chutes involontaires, les sauts dans le vide et les glissades mortelles ! Désormais, avec une simple pression sur deux boutons, votre héros pourra descendre des plus hauts édifices sans soucis.

Une fois la partie vraiment lancée, vous voilà libre d'arpenter les rues de Paris. Et je dois l'avouer, j'ai été surpris. La liberté est énorme, il n'y a quasiment aucun temps de chargement, vous pouvez choisir de faire tout et n'importe quoi sans jamais vous ennuyer ! Chasse aux collectibles, contrats d'assassinats plutôt bien scénarisées, missions en coopération, j'en passe et des meilleures. Il n'y a pas le temps de s'ennuyer, et on appréciera particulièrement la possibilité de filtrer les différents points d'intérêts lorsqu'on consulte la carte.

S'il me paraît difficile d'estimer la durée de vie de ce jeu, j'en suis pour ma part à ma quinzième heure et je vois bientôt le bout de l'histoire principale. Si vous souhaitez tenter le 100 %, je pense qu'il y en a au moins pour une cinquantaine d'heures, sans compter la possibilité de refaire plusieurs fois les missions de coopération pour glaner de l'équipement.


La hallebarde est tendance cet hiver
Car oui, il y a de l'équipement dans ce jeu ! En plus des classiques armes, vous pouvez modifier le look de votre personnage des pieds à la tête. En dehors de l'apparence, qui peut aller de moche à diablement classe, l'équipement influe aussi sur votre santé, votre discrétion, votre attaque et votre distance - ne me demandez pas ce que c'est, je ne le sais pas moi-même -. A vous de voir si vous souhaitez économiser pour acheter chacun des éléments, ou plutôt tenter de les pirater à l'aide de crédits Helix...


Assassin's Creed : Free to pay edition


Ces mêmes crédits qui sont certainement l'un des défauts majeurs dans le jeu. En effet, contre une somme d'argent, vous pouvez obtenir ce type de crédit afin de grandement faciliter votre progression. Rien de méchant en soi, puisque la plupart des équipements nécessitent d'abord d'être débloqués avant tout achat, et que les crédits Helix ne peuvent pas accélérer cela. Mais il servent aussi à acheter des boosts temporaires, pour augmenter votre attaque par exemple. Et c'est là que le bât blesse. SI jamais vous commenez à entrer là dedans, vous serez donc capables de réaliser des missions trop difficile pour votre personnage en l'état, et vous finirez par vous retrouver coincés entre l'achat d'Helix ou le farm long et usant que vous auriez naturellement fait si vous n'aviez rien acheté.


Ouaip, c'est beau comme ça dans Paris
Ajoutez à cela pas mal de bugs - heureusement corrigés, c'était pas sympa de se retrouver sous le sol - et vous obtenez un jeu plein de qualités, mais qui possède deux défauts majeurs : celui d'être mal codé, et celui d'un free-to-play au business model mal conçu. Pour autant, il s'agit selon moi d'un des meilleurs épisodes de la licence avec -voire même depuis - Assassin's Creed II. Alors oui, il peut déplaire, mais il reste joli, avec une foultitude d'activités à faire et des tenues tellement jolies qu'il serait dommage de passer à côté.


Assasin's Creed : Unity (Aventure, Action)  
  • Joueur(s) : 1 en solo - 2 à 4 en multijoueur
  • Supports : PC, PS4, Xbox ONE
  • Prix : 50 € environ
  • Date de sortie : 13 novembre 2014

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

All your comments are belong to us