Interview : Yumi

Présentatrice pour l'émission + ou - geek, Yumi est la charmante jeune demoiselle qui s'occupe de la rubrique cosplay. Vous savez, le fait de se costumer en personnage d'anime, film, jeu vidéo et j'en passe afin de ressembler le plus possible à son personnage. Nous l'avons croisé à la Japan Touch Haru, et vu qu'elle a été assez gentille pour nous sauver la vie avec son chargeur de téléphone, on s'est dit qu'une interview d'elle ça serait super ! Bon, aussi parce qu'elle parle d'un domaine sur lequel nous n'avions eu qu'une seule personne interviewée, et que plein d'avis, c'est toujours bon à avoir Mais trêves de bavardages, voici son interview !

 





Tu es animatrice pour l'émission de télévision + ou - geek, et tu t'occupes de la rubrique cosplay. Tu es toi-même cosplayeuse ?

Oui, j'ai commencé y a 5 ans dans une association consacrée à ça. Et comme tout le monde je pense, j'ai commencé avec des cosplays catastrophiques qui sont désormais au placard !
On se retrouvait dans un manga café, qui a aujourd'hui fermé. Par la suite, l'association s'est dissoute mais j'ai continué de mon côté, en faisant principalement des répliques d'armes.
J'ai ensuite découvert l'émission + ou - geek diffusée sur Daylimotion, et j'ai envoyé un mail à David - Frecinaux, l'un des animateurs de + ou - geek - en lui disant que tout ça manquait de cosplay. J'indiquais ce que j'aurai proposé si je m'occupais de cette rubrique, et David m'a recontacté. On a ensuite fait un test sur Paris et vu que tout s'est bien passé, vous pouvez me retrouver dans les saisons 2 et 3 de l'émission.

Je n'avais pas d'idée pour
cette légende...

Bien joué ! Du coup, si tu as été dans le cosplay, tu as du faire des conventions en tant que cosplayeuse. Quel est ton point de vue sur ce milieu qui a un peu mauvaise presse ? 

Je pense que c'est internet qui a divisé les gens. Sur les forums c'est l'horreur si tu n'es pas intégré de longue date, il faut aussi connaître les coutumes les coutumes d'un forum, et aujourd'hui les plus jeunes sont plus habitués aux réseaux sociaux. On galère à chercher des informations, on poste un peu n'importe où et au lieu d'aider, les anciens on tendance à venir incendier les petits nouveaux. C'est pour ça d'ailleurs que je ne vais plus sur cosplayforum. Il y a souvent des embrouilles pour un rien et c'est dommage. Alors que sur un site comme Facebook, on peut facilement prendre contact avec d'autres cosplayeurs et se retrouver en convention par la suite... Même s'il y a quelques tensions par moments, dans l'ensemble c'est un milieu qui a une très bonne ambiance.

Pour les concours, c'est différent. Je n'en ai jamais trop fait, et je trouve ça difficile de juger de la qualité d'un costume parce qu'on ne sait pas quel est le travail fourni par la personne, on ne peut juger que du résultat final.


Restons dans le cosplay, qui est un univers un peu marginal, underground malgré le fait qu'il se développe au fil du temps. Ca étonne de moins en moins les gens présents en convention, surtout quand certains viennent directement en costume et qu'on peut les voir prendre le métro... On s'aperçoit que des fois des cosplayeurs vont dans des events où il n'y a pas forcément lieu d'y être. Tu ne penses pas qu'il faudrait éviter d'en faire trop tout le temps et de dévleopper ça plus vers des events appropriés ?

Le cosplay apporte une certaine ambiance en convention, mais je pense à des événements comme les Utopiales où certains univers comme ceux des mangas ou des animes ne sont pas les plus adaptés.  Il ne faut pas tout mélanger, pour moi les costumes tirés des univers manga/anime, c'est plus pour les conventions japonisantes, et il serait plus judicieux de réserver les personnages de roman ou BD aux conventions qui parlent de ça.
Le premier cosplay de l'histoire est d'ailleurs tiré d'un roman, et je pense que les gens ont perdu cette idée. Si on pense à mettre le bon costume au bon endroit, ça dérangera moins les gens.

L'émission est actuellement diffusée sur Enorme TV, mais si un jour on te proposai d'avoir une émission dédiée au cosplay sur une chaîne plus grande public, plus généraliste et avec une tranche horaire qui pourrait toucher plus de monde, tu accepterais ?

Je pense que j'en discuterai longtemps avec les gens de la chaîne, je ferais un essai avec la totalité de l'émission, mais je n'accepterai probablement pas. Ca risquerait d'être trop grand public justement, et je pense que les geeks le verraient d'un mauvais œil, c'est le principal défaut de ces chaînes. C'est comme pour une interview, je me renseigne avant, si c'est TF1 ou M6, je vais dire non, ils vont trop simplifier la chose, et du coup les spectateurs vont s'arrêter à peu de choses, comme le fait qu'on se costume et ce sera tout. Le danger sera que les gens risquent de zapper en n'ayant vu qu'une partie de l'interview, et ça donnera une vision tronquée de la chose.

Ce fond vert vous est offert
par la société Asylum

Tu parles de la culture geek, qui est souvent décrite à tort et à travers par les chaînes de TV. Tu penses qu'à un moment les gens vont se lasser de ce cliché plutôt faux du geek adolescent, renfermé et qui ne joue qu'aux jeux vidéo ?

La culture geek est en constante évolution. Pour l'instant les grosses chaines de télévision s'intéressent plus aux youtubeurs parce que ça fait du fric, mais un jour ça va finir par changer. Maintenant, être geek c'est être à la mode, on n'osait pas se revendiquer geek il y a quelques années. C'est venu par internet, en partie grâce aux youtubeurs. Ils ont beau avoir une partie "geek" en amenant les gens à changer un peu de mentalité sur cet univers, je pense qu'il va falloir encore attendre pas mal de temps avant que tout le monde puisse voir ça d'une meilleure manière.
Mais sans le savoir, on est tous un peu geek au fond, on a par exemple tous joué au loup-garou au moins une fois !


La plupart du temps, j'ai l'impression que le jeu de plateau est perçu comme bien, contrairement au jeu vidéo alors que seuls quelques différences les opposent. Quel est ton point de vue sur cette perception un peu tronquée ?

La principale différence, c'est que le jeu de plateau a l'avantage d'être collectif, les gens se voient, parlent, échangent, rigolent... Le jeu vidéo est assez individualiste, même si le MMO est l'exception qui confirme la règle. Les jeux vidéos ont par contre une image assez mauvaise que je trouve totalement injustifiée.

Je pense ici à Dragon Ages, qui est mon jeu préféré. Il a une super histoire, une IA très développée, on se prend dans le jeu, c'est énorme ! Il faut juste faire attention à ne pas devenir addict, mais ça vaut le coup de s'intéresser aux scénarios des jeux, rentrer petit à petit dans un univers totalement différent. Et puis, au fond, les jeux reprennent en partie les codes des jeux de plateau pour les transposer à l'écran.


Tu parles de Dragon Ages - qui reprend pas mal des mécaniques de Dongeons & Dragons, avec une influence sur l'histoire, des combats au tour par tour... On sent l'influence du jeu de plataeu ! Toi, qu'est ce qui t'attire plus dans ce jeu que dans d'autres jeux ?

J'ai un peu de mal avec les jeux asiatiques, je suis plus tournée vers les productions occidentales. Je préfère quand les univers que je visite sont un peu sombre, comme celui de The Witcher. Ce qui me fait aimer un jeu, c'est l'interaction avec son l'univers, l'impact que l'on peut avoir sur l'histoire, les quêtes que l'on peut faire.
Par exemple, l'une des premières quêtes de Dragon Age consiste à décider du sort d'un personnage fait prisonnier par la Chantrie - la religion du jeu, qui tient une place cons"quente dans le scénario -. On peut choisir de le délivrer ou non, et ça influera plus tard sur notre équipe et un partie des événements.
Si des personnages peuvent te toucher alors qu'il ne s'agit que de PNJ, c'est là que je trouve un jeu vidéo intéressant.


Isabelle : Pour revenir dans le côté sérieux, qu'est ce que tu penses des jeux indé comme Générations - développé par One Life Remains -, où le jeu se passe sur 250 ans IRL, ce qui fait que tu lègues ta sauvegarde à tes générations futures ?

Ca a l'air génial ! Je ne connais pas mais l'idée même est excellente ! C'est un peu déroutant d'imaginer ça, et je n'ai pas testé le jeu, c'est quoi le principe ?


Isabelle : Il est encore en développement, pour le moment l'équipe crée l'histoire, ils jouent sur le fait que les grands joueurs chérissent leur sauvegarde et peuvent léguer ça dans leur héritage.

Je pense que c'est quelque chose d'important en tant que geek, même si je sais que. On propose à nos enfant de jouer avec notre partie, c'est marrant. Je trouve ça super intéressant de faire perdurer quelque chose qui nous tienne à coeur, tout en sachant que l'héritier sera libre de s'y intéresser ou pas.

Le meilleur passage du générique
de + ou - geek, juré craché
Je rebondis sur l'indé. Depuis un an ou deux, le jeu indépendant est devenu une vraie mode. Si la plupart surfent sur un vague, d'autres offrent de nouveaux concepts comme Journey, Flower, FEZ ou encore Echocrome... Mais est-ce qu'on n'en fait pas un peu trop ? L'indé c'est bien, mais jusqu'à quel point ?

Je sais pas trop. Je pense que ça va finir par lasser les gens, mais si ça peut aider quelques développeurs indé, pourquoi pas. Les gens on le choix de s'y orienter ou pas, et je trouve qu'on n'en parle tant que ça. Je trouve ça bien que certains développeurs puissent surfer dessus, surtout si ça peut les aider à se faire connaître. Et puis, un jour, il y aura une nouvelle mode.


Dernière question sur les jeux vidéos. Si il y avait quelques jeux que tu conseillerai aux gens en dehors de Dragon Age, qu'est ce que tu recommanderait ?

L'un des jeux qui m'a le plus marqué, c'est Ultima Online, un des premiers MMORPG. On peut encore y jouer de nos jours d'ailleurs, et même si la qualité graphique est à la ramasse vu l'âge du jeu, on peut tout y faire. Voler, parler avec les PNJ, personnaliser un peu son avatar...
Dragon Age je e recommanderai dans tous les cas, sauf le deuxième opus, que je trouve moins bien.
World of Warcraft, c'est une très bonne base en terme de MMORPG, Tera aussi.
Et enfin Vindictus et The Witcher.
Par contre il vaut mieux être un peu âgé pour jouer à The Witcher, c'est un univers très mature.




N.B. : The Witcher est édité par CD Projekt, et non pas par 2K. Mea culpa.

Crédits photo : Isabelle Z.

Plus d'infos :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

All your comments are belong to us