Interview : Serial Busters

Si vous les avez ratés à la Japan Touch, vous avez raté le meilleur cosplay d'Homme Marguerite au monde. Car oui, les Serial Busters font non seulement des critiques assez rigolotes de vieilles séries nanardesques, mais ils ont en plus le seul et unique exemplaire d'homme plant vivant au monde !

Seul inconvénient : ils nous ont forcés à les interviewer en nous menaçant avec leur fusil à pompe. Et au final, ils sont plutôt gentils !

N.B. : Peut-être que cette introduction est truffée de mensonges, mais on n'avait plus d'idées là. Et Cyril c'est celui qui ne ressemble pas à une marguerite géante.

Copyright - Isabelle Z.
Tous droits réservés




D'où vous est venu l'idée des Serial Busters ?

Il y a environ deux ans. On regardait de vieilles séries nanardesques comme The Cape, le genre de trucs que tu peux voir sur le site Nanarland. Par contre, on se limite à tout ce qui est post-90.

Oui, il y avait du soleil
à Eurexpo

Et avant d'en arriver là, vous avez eu une expérience dans l'audiovisuel ?

Homme Marguerite : Moi ? Aucune.

Cyril : Pendant 7 ans j'ai été dans la musique, j'ai eu fait quelques clips pour Universal, mais rien dans le cinéma à proprement parler.


Au niveau de l'évolution de la série, vous voyez ça comment ?

Le concept en lui-même sera un peu plus sérieux, je devrais être le seul à le présenter. Il y aura aussi des "Shorts Busters", des courts métrages où on invitera d'autres personnes pour les réaliser.
Et, surtout, un spin-off sur l'Homme Marguerite !


Et au niveau de la notoriété que vous gagnez petit à petit, comment ça se passe ?

Les deux : On a fait peu de communication autour de ça, ça s'est fait petit à petit. On a été agréablement surpris d'être invités à la Japan Touch d'ailleurs !

Cyril : J'ai été convié à plusieurs événements aussi, pour parler de Doctor Who par exemple. C'est assez fou et en même temps génial, c'est tout ce que j'aime !


Votre concept se situe un peu entre la vidéo éducative et le loisir. Pourquoi ce choix ?

Cyril : Pour moi, internet doit proposer du contenu plus que du divertissement. Quand je vois des types comme Benzaie avec son Hard Corner, c'est du simple divertissement. C'est bien fait, mais on n'apprend rien, c'est un peu le contraire de ce qu'on essaye de faire avec les Serials Busters.

Cet homme a le sourire
du démon, je vous le dis !

Et en dehors même des Serial Busters, vous avez des projets ?

Cyril : J'ai un projet de livre et un autre qui s'appelle Space Opera, mais je n'en dirai pas plus là dessus.

Les 2 : On a aussi le personnage de l'Homme Marguerite qui a pris pas mal d'ampleur, d'où l'idée du spin-off. De nouveaux personnages feront leur apparitions, et on pense travailler avec d'autres personnes dans le milieu du cinéma.

Il y a aussi une idée de série qu'on aimerait tourner, qui s'appellerait "Conventions". Ca se passerait donc en convention, avec comme personnages principaux trois bonhommes un peu paumés qui se baladent dans les conv' comme la Japan Touch, la Japan Expo, le Comic Con, etc... Et on tournerait ça durant ce genre d'événements.


On en arrive à la dernière question : est ce que vous avez pour idée de vivre de vos vidéos, quelles qu'elles soient ?

Pas pour l'instant, même si ça serait pas mal. Pour l'instant on va continuer à se faire connaître, on a un petit réseau et on produit quelque chose de "familial". L'idée serait d'arriver à quelque chose de bien structuré, et l'idée reste de faire rire avant tout - sauf pour Space Opera, qui est un projet très différent de tout ça -.


Un grand merci aux Serial Busters pour le temps qu'ils nous ont accordé et les supers échanges que l'on a eu, sur ce je vous laisse, c'est le réveillon ce soir et c'était le dernier article avant 2014 ;)
Allez, filez vous préparer en regardant leur dernière vidéo !

Ah si, un merci tout aussi grand à Isabelle pour ses photos, qui est accessoirement la meilleure assistante du monde !




Plus d'infos

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

All your comments are belong to us