Interview : Jean-Pierre Gimenez, président d'Asiexpo


Jean-Pierre Gimenez, président d'Asiexpo

La Japan Touch est une convention autour de l'Asie qui se déroule depuis 1999 à Lyon et qui regroupe les fanas de cosplay, mangas, sushis et, surtout, de culture asiatique.

A l'occasion de la 14ème édition de la Japan Touch qui aura lieu à Lyon les 10 et 11 Novembre, j'ai pu obtenir une interview de Jean-Pierre Gimenez, le président de l'association Asiexpo - association qui organise chaque année cet évènement. Il a gentiment accepté de répondre à mes questions, alors sans plus attendre, voici venir son interview !









Sur le site d'Asiexpo, j'ai remarqué que vous touchiez à plusieurs domaines, pouvez vous nous en dire un peu plus à ce sujet ?

          En revenant d'un voyage en Asie, Il y a plus de 15 ans, j'ai créé Asiexpo, une association pour les passionnés de ce continent. Plutôt orienté à nos débuts par les voyages, Asiexpo est devenue spécialiste de l'organisation d'évènements asiatiques, notamment culturels et cinématographiques.
Nous organisons un festival de cinéma asiatique (cette année sur internet), avec des jeunes réalisateurs nous avons lancé il y a un an une plateforme VOD (asiexpo tv), nous sommes éditeurs de livres et dvd, organisons régulièrement des ateliers de cuisine et d'arts traditionnels (calligraphie, origami, ...), des cours de langues (japonais, coréen, ...), et depuis 14 éditions la Japan Touch.


Parlons maintenant de la Japan Touch. Depuis combien de temps cette convention existe-t-elle, et pourquoi avoir choisi de la faire sur Lyon ?

          Etant lyonnais, il nous semblait tout naturel d'organiser un évènement dans notre ville. Nous connaissons l'environnement, les lieux, les médias, ... tout ce qui peut faire la différence quand on n'a pas forcément beaucoup d'argent mais beaucoup d'idées !


Une telle convention doit demander beaucoup de moyens, surtout humains. En moyenne, combien de personnes travaillent sur la Japan Touch avant l'évènement ?

          Actuellement une cinquantaine de personnes travaillent sur l'organisation, pour atteindre le jour J, plus d'une centaine de bénévoles à intervenir sur les différents postes.

Bornes d'arcade, cosplay et jeunes créateurs sont au rendez-vous !


Pouvez nous décrire certains postes en particulier ? 

          Chaque équipe (communication, animations, invités, entrées, ...) est constituée par un chef de pôle et de 1 à 30 membres. Le chef de pôle a pour mission de faire remonter les propositions au coordinateur, celles-ci sont ensuite validées ou non.
Affiche de la 14ème édition de la Japan Touch


Passons au public. La Japan Touch a changé de lieu plusieurs fois au cours des années, cela veut il dire que le public augmente d'année en année ?

          Nous avons commencé dans une MJC lyonnaise avec deux cents personnes, et régulièrement nous sommes obligés de changer de lieu pour des questions de capacité. Cette année, nous sommes au Double Mixte de Lyon Villeurbanne sur 10 000 m².


Visez vous toujours le même public qu'au début ?

          Comme toutes les conventions, nous avons remarqué que le public, même s'il est de plus en plus nombreux, rajeunit. Depuis 2-3 ans, à travers notre communication, nos exposants et animations, nous essayons de l'élargir à un public curieux de culture japonaise et pas seulement à un public de geeks.
D'ailleurs cette année, nous avons deux étages : l'un est consacré à la pop culture et l'autre aux arts et traditions du Japon avec notamment un espace bonsaï de 400 m², des exposants japonais et de toute l'Europe.


Quel retour le public, les invités et les stands vous font ils de cet évènement ? 

          Le public et le nombre d'invités étant en constante progression, je suppose qu'on peut considérer la Japan Touch comme une réussite.
Quant aux exposants, 80 % reviennent d'une année sur l'autre. Cette année ils seront 120, et cela fait 3 années consécutives que le salon est complet depuis juillet.


Avec le succès des projets d'Asiexpo - VOD, conventions, cours de langues, etc... Avez vous d'autres projets pour l'avenir ?

          Nous avons plein de projets au fond de nos tiroirs, mais celui qui me tient le plus à coeur est celui de développer la Japan Touch et de lancer deux projets autour du cinéma asiatique : une compétition entre les grandes écoles de cinéma en Asie et un concours de web séries asiatiques.


Une petite citation pour la route ?

          "Et merde ! Pourquoi est-ce que je devrais prendre des vacances ?!"
Amer Béton, Taiyou Matsumoto - Editions Tonkam




          Je remercie grandement monsieur Gimenez qui a eu l'amabilité de répondre à toutes mes questions et vous donne rendez-vous les 10 et 11 Novembre au Double Mixte !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

All your comments are belong to us