Analyse : John Wick

Keanu Reeves. Un nom qui doit bous parler, parce que vous avez tous probablement vu Matrix (au moins le premier, ne mentez pas). Même s'il n'a pas été révélé dans ce film, c'est sûrement avec celui ci que vous l'avez découvert. Ou avec Dracula. Ou Man Of Tai Chi. Ou 47 Ronins (mais là vous l'avez découvert super tard). Si vous l'aimez, vous allez adorer John Wick. Si vous ne l'aimez pas, vous allez quand même adorer John Wick. Et je vais vous expliquer pourquoi.



Pif paf badaboum


S'habiller promptement : étape 1
Il faut savoir que Keanu Reeves maîtrise assez bien les arts martiaux, et c'est une chose qu'on voit immédiatement dans John Wick. Brutal, sanglant, violent, ce film est une ode vibrante aux films de kung fu des années 90, avec une forte inspiration des actioners américains que l'on connaît tous (Die Hard, Fast & Furious...). La chorégraphie des combats dégage un réalisme incroyable, et c'est couplé au cadrage et au choix des prises de vue qu'elle prend tout son sens. Les bourre-pifs s'enchaînent sans répit pour les assaillant du héros et pour nos mirettes, de quoi largement vous scotcher à votre siège durant ces phases. Et, chose assez rare, les ennemis n'attendent pas leur tour pour tenter de taper John Wick (incarné ici par un Keanu Reeves ayant plutôt bien vieilli) et se font tout de même décimer en bonne et due forme.


Raconte nous des histoires


"Il a les yeux revolveeeers..."
Alors bien sûr, il faut aussi que l'on ai envie de voir ces scènes d'action. Si le pitch original tient sur un post-it froissé (John est un ancien tueur à gages, on lui vole sa voiture, on lui tue son chien et il part tuer ceux qui lui ont fait ça), les éléments du scénario sont distillés astucieusement tout au long de l'évolution du film, pour satisfaire la soif des curieux. On y apprend moult détails sur le passé de John, sur l'organisation à laquelle il appartenait et sur ses motivations (qui deviennent de plus en plus légitimes au fil du temps). Sans spoiler, et malgré un enchaînement assez classique de storytelling - baston - storytelling... on retrouve assez de passages détaillant au mieux le monde dans lequel on est plongés, sans pour autant nous faire perdre de vue que nous sommes face à une oeuvre brutale, violente et sans concession. S'il est difficile d'élever ce film au rang de chef d'oeuvre par tous les aspects, on ne peut nier qu'il va très probablement relancer la mode des films d'arts martiaux pour les années à venir, avec très probablement des caméras qui ne seront plus spectatrices mais aussi actrices de l'histoire. Et ça, c'est beau.



John Wick
  • Année : 2014
  • Durée : 1 h 41 min
  • Réalisé par : David Leitch, Chad Stahelski
  • Acteurs : Keanu Reeves, Alfie Allen...
  • Genre : Action, Thriller


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

All your comments are belong to us