Interview : Sinath

Ca faisait quelques temps déjà que je souhaitais refaire une interview, et je me suis rendu compte que toutes ces rencontres écrites manquaient de dessinateurs et dessinatrices. Certes, la personne que j'ai choisi d'interviewer n'est pas complètement liée à la culture geek mais il s'agit d'une vraie passionnée et, ne l'oublions pas, le terme geek désigne entres autres des gens qui vivent à fond leur passion - notez le "entres autres" -.

Mais trêves de bavardages, voici venir l'interview de Sinath !



Petit passage obligé par la case présentation, pour les lecteurs qui ne te connaîtraient pas encore. Qui est tu, que fais tu, d'où viens tu ?

Je m'appelle Sinath : ça se prononce "Sina" ( ou Sin' pour les intimes )  je suis principalement illustratrice, coloriste et j'anime aussi des ateliers de dessin manga.  D'où je viens ?  De la région parisienne !

Planche d'un projet
d'histoires courtes


Tu animes des ateliers de dessin ? Tu peux m'en dire un peu plus ?

En fait j'ai commencé cette activité il y a à peu près 6 ans. En gros je donne des petits cours de 2 heures où j'apprends les bases du dessin manga aux enfants/ados voir même adultes. Et cela dans différents types d'établissements ( médiathèques, centre de loisir, écoles…) il a suffit d'une fois pour qu'ensuite on me contacte directement et assez régulièrement. Depuis je fais ça ponctuellement dans l'année et j'interviens même dans des petits salons sur le thème du manga un peu partout en France.


Depuis combien de temps dessines tu? Qu'est ce qui t'as donné envie de te lancer plus sérieusement dans ce domaine ?

Je suis autodidacte, je dessine depuis l'âge de 8 ans et j'ai fais mes premiers manga "maison" à l'âge de 11 ans.  Je pensais qu'il était impossible de devenir mangaka ou être illustratrice manga en France. Du coup je me suis tournée vers la mode, je voulais devenir styliste mais on m'a un peu découragée en chemin. J'ai poursuivi un cursus plutôt commercial (le truc qui n'a rien à voir, mais ça rassurait mes parents) Cela ne m'a pas empêché de dessiner tous les jours et de préserver ma passion. A la fin de mes études, après de longues réflexions j'ai eu la subite envie de me donner quand même une chance. J'avais accompli ce qu'il fallait pour en cas de pépin, me trouver un job autre que le dessin si jamais ça foirait. Je crois qu'il n'y a rien de pire que de vivre dans le regret de n'avoir pas essayé, alors j'ai essayé, j'ai persévéré afin de provoquer la chance. C'est cette phrase qui m'a vraiment motivée.

Quelques recherches de personnages


Du coup, depuis que tu es là dedans, tu ne regrettes pas ?

Je ne regrette rien, j'ai connu le milieu du travail, je sais ce que c'est de bosser au bureau. Je pense qu'on peut toujours s'en sortir avec un peu d'organisation, de patience et de persévérance. Il faut surtout être prêt à faire de nombreux sacrifices. C'est un mode de vie très particulier. Il faut par dessus tout s'accrocher et avoir un moral d'acier !

Tome I des carnets de Théo
Si j'en crois ta petite biographie, tu as déjà travaillé en tant que dessinatrice sur "Les carnets de Théo". Comment s'est passé la collaboration avec l'auteur , Tu as envie de continuer ce genre d'expériences ?

Carrément !! j'ai eu une chance incroyable pour ce projet ! non seulement le thème du projet me correspondait parfaitement, mais j'ai pu découvrir qu'on avait plein de points commun avec l'auteur. Eléonore Cannone est une personne formidable, et même au delà de ça, sur le plan boulot elle est très pro et efficace, c'est que du bonheur de travailler avec elle.

J'y pense, c'est ton carnet que j'ai illustré ! Même ça c'est fou, Théo me poursuit !


Au niveau des projets, en as tu un en particulier qui te tient à coeur ? Réalisé ou en projet d'ailleurs.

Jin et son amie au tatouage magique
J'ai un projet en cours de développement, il s'agit d'un recueil d'histoires courtes dans lequel j'adapte en BD des nouvelles écrites par un passionné d'écriture. J'ai également un autre projet BD dans lequel je souhaite faire évoluer un personnage masculin nommé "Jin", qu'on commence à voir un peu partout sur mes différents sites. Ce projet me tient particulièrement à coeur, il va sûrement me prendre énormément de temps, car mon principal soucis c'est l'écriture. Je vais devoir me replonger dans les bouquins de scénario et par ailleurs je recherche un éventuel collaborateur.


Tu seras bientôt à la Japan Expo sur le stand de la WIP Agency, mais tu as fait pas mal d'événements et conventions avant ça. C'est quelque chose que tu apprécies ?

Oui, quand mon emploi du temps me le permet j'aime faire des rencontres et faire la connaissance des personnes qui me suivent, cela donne une toute autre dimension à la relation que je peux avoir avec eux que sur le net. C'est plus humain et chaleureux. J'ai même pu constater que les liens étaient encore plus forts après une rencontre, c'est trop cool ! D'ailleurs j'ai une préférence pour les petits salons locaux où on prend beaucoup plus le temps d'échanger.

Du coup pour Japan Expo / Comic Con', qui est un salon gigantesque et assez éprouvant à faire, j'y vais surtout pour revoir des amis et pour les fans. C'est le rendez-vous de tous les passionnés, nombreux sont ceux qui font des kilomètres pour cet événement, si je peux en être ça sera avec plaisir.


Petite question débat maintenant : Quand tu vois un site comme Amilova, qui permet à tous les dessinateurs de tenter l'aventure de la bande-dessinée avec une publication en magazine pour les plus lus et vus, ça te fait quoi ?

Il y a plein de sites dans le même genre – comme Oktoprod -, mais celui là je ne connaissais pas. Je dirais que pour débuter sans trop se faire d'idée ça peut être pas mal mais perso, je n'irai pas acheter un magazine pour lire une BD. Je préfère avoir le produit fini dans les mains, mais ça n’empêche pas à ce genre de site de pouvoir être un bon coup de pouce pour toucher des lecteurs.

Si les gens aiment vraiment je pense qu'ils suivront l'artiste peut importe l'interface, enfin c'est un avis personnel. Quand j'aime vraiment un artiste je ne l'oublie pas, je suis toujours curieuse et je sais où chercher les infos. L'important après c'est de savoir rester régulier et soigner son travail pour ne pas lasser le public et se faire oublier


Pour continuer sur le sujet, tu penses que ce genre d'initiatives ont de l'avenir devant elles ?
C'est un bon concept, je pense qu'il y a de l'avenir tant que la bd numérique reste qu'un complément à la BD sur papier.
Kayane, par Sinath


Ah, toi aussi tu défends le support papier ?

Pour le numérique, il faudrait profiter du support à fond, par exemple en y incorporant des petites animations flash (si ça se trouve ça se fait déjà) afin de dynamiser le récit, voir même ajouter des sons pour l'ambiance par exemple. Publier de la BD numérique comme on publie de la BD sur papier, je ne vois pas l'intérêt sinon.

Je n'ai rien contre le numérique , je vois la BD numérique comme un autre moyen de s'exprimer et de raconter des histoires, quelque chose entre l'animation et la BD. Je pense que ce support permettra de créer de nouvelles façon de lire une histoire, que ce soit au niveau du découpage des cases, la liberté de s'étendre sur plusieurs pages (chose qui reste assez limité en BD je pense)  J'espère quand même qu'on gardera le papier, chaque artiste à sa sensibilité et sa façon de s'exprimer. Le numérique permettra à grand nombre de s'exprimer à sa manière, cela développera sûrement la créativité des artistes.

Et je pense que le public à besoin de lire quelque chose de nouveau sur tous les aspects au vu de la saturation présente sur le marché.


Un petit tour sur ton site m'a appris que tu prenais tes inspirations un peu de partout, et notamment dans le jeu vidéo. Puisqu'on est sur un blog qui en parle,  tu aurais quelques jeux qui t'ont marqué et/ou inspiré que tu pourrais me citer ?

Final Fantasy !! Surtout à l'époque de FF7 et FF8, j'ai longtemps été inspirée par Tetsuya Nomura.  Après ben j'adore Tekken ! En fait y'a un côté semi réaliste/ manga dans les persos que j'aime bien. Et sinon Guilty Gear aussi, avc Daisuke Ishiwatari en tant que chara designer.



Plus d'infos

Merci à Sinath pour ses réponses et sa gentillesse ! Si vous souhaitez la voir, vous pourrez la croiser  prochainement au Comic Con' à Paris, du 4 au 7 Juillet. N'oubliez pas que toutes les images présentés ici sont l'oeuvre et la propriété de Sinath et que vous devez la contacter avant d'en faire usage !